Sugar Run, de Mesha Maren (4/5)

Titre : Sugar Run
Auteur : Mesha Maren
Éditeur : Gallmeister
Date de publication : 3 janvier 2020
Nombre de pages : 384

Comme d’habitude, c’est la couverture de ce livre qui m’a poussé à le lire… À première vue, ce sont les montagnes pourpres et sinueuses des Appalaches, dont il est question dans l’histoire. Mais si on regarde bien, ce peut aussi être les corps enlacés de deux femmes… J’ai trouvé ce double sens très poétique. Après lecture, voici mon avis sur Sugar Run

De quoi ça parle ?

Jodi, 35 ans, vient de tout juste d’être libérée de prison… 18 ans derrière les barreaux, c’est très long ! Sa sortie est une surprise, car elle avait été condamnée à perpétuité. Si elle accueille cette nouvelle avec enthousiasme, elle ne peut s’empêcher d’être inquiète, car elle sait que, dehors, le monde a changé…
Doit-elle reprendre sa vie là où elle s’est arrêtée ? Et où peut-elle aller ? Jodi décide de rentrer dans sa région natale, la Virginie-Occidentale, auprès de sa famille. Une petite maison et un bout de terre, hérités de sa grand-mère, l’attendent là-bas. Mais avant, elle doit passer chercher quelqu’un : Ricky, le petit frère de son ancien amour, Paula. Elle lui avait promis, et une promesse est une promesse.
En chemin, elle fait la connaissance de Miranda, une jeune femme qui s’occupe de ses trois enfants comme elle peut, malgré ses démons. Le courant passe immédiatement et Jodi embarque toute la petite famille avec elle.
Pour chacun d’eux, c’est le début d’une nouvelle vie. Mais elle ne s’avérera pas aussi simple qu’ils l’avaient imaginé…

Ce que j’en ai pensé…

  • La construction du récit est bien imaginée : nous suivons Jodi dans sa nouvelle vie, tout en ayant des flash-back de sa jeunesse. Ces deux lignes temporelles sont intéressantes, car elles nous montrent différentes facettes de l’héroïne. Nous voyons la Jodi adulte se débattre avec sa liberté conditionnelle, tentant de se créer une existence à partir de rien ; et nous découvrons la Jodi adolescente, éprise de Paula, une jeune femme charismatique qui va l’entraîner sur les routes à travers les États-Unis. Influencée par celle qu’elle aime, elle va sombrer peu à peu dans la spirale des jeux d’argent, de la drogue et du crime, la conduisant tout droit en prison. Ce double récit donne du rythme et permet de voir l’évolution de Jodi.
  • J’ai été transportée par l’ambiance sensuelle et féroce qui se dégage de ce livre. Qu’il s’agisse de Jodi-Paula dans le passé, ou de Jodi-Miranda dans le présent, chaque duo est animé par une puissante attraction, donnant lieu à des moments charnels, mais aussi par une certaine violence. Il y a de l’amour, certes, mais il est parfois étouffant et toxique. Ajoutez à cela quelques crimes, à la Thelma et Louise, et vous obtenez la dynamique des personnages féminins.
    Dans ce roman, nous avons aussi des road-trip à travers les paysages américains, des parties de poker à la limite de la légalité, des litres de Whisky, des braquages, des familles modestes qui survivent grâce aux trafics ou à l’exploitation du gaz de schiste… Tous ces ingrédients créent une atmosphère explosive, agréable à lire.
  • J’ai beaucoup apprécié le fait d’avoir à faire à des personnages humains, pétris de doutes et d’addictions. Ce ne sont pas des héros, juste des hommes et des femmes nés « du mauvais côté de la barrière » qui tentent de s’en sortir malgré le manque d’argent ou le poids du passé. Ils sont tous un peu pathétiques, mais ils ont une fureur de vivre.
    Quant à Jodi, elle est touchante et vulnérable. Même si elle a grandit, elle reste la même personne : une personne qui tombe amoureuse facilement, qui se fait embringuer dans des plans douteux, qui a du mal à faire entendre sa voix, quitte à renier ses principes. Elle veut remettre sa vie sur les rails, mais elle ne fait pas toujours les bons choix. J’ai aimé cet aspect réaliste du roman, il n’y a pas honte à se tromper, à emprunter la mauvaise direction, c’est la vie. J’ai vu ce livre comme une ode à l’échec, ce qui est positif car on ne peut pas réussir ce qu’on entreprend du premier coup.
  • J’ajouterai toutefois un bémol… Je pense des situations auraient mérité d’être davantage expliquées. Certains faits majeurs dans l’histoire m’ont semblé incompréhensibles… ATTENTION SPOILERS : pourquoi avoir créé autant de suspense concernant le crime qu’a commis Jodi (je n’ai pas trouvé que cela avait une incidence sur le reste de l’histoire de savoir que c’est elle qui a tué Paula) ? Pourquoi Jodi veut quand même respecter la promesse d’aller chercher Ricky, alors que Paula l’a trahie ? Pourquoi Ricky quitte sa famille et suit Jodi, alors que c’est elle qui a tué sa sœur Paula ? Pourquoi à la fin Miranda part sans un mot pour Jodi, alors qu’elles étaient proches ? Pourquoi l’histoire de l’enfant de Paula n’a pas été plus exploitée ? Autant de questions qui resteront sans réponses malheureusement. C’est dommage.

J’ai été charmée par l’ambiance et les personnages de ce roman, ça c’est certain, mais j’ai eu une pointe de déception en refermant ce livre, car j’aurais aimé ne pas rester sur des interrogations. Je vous le recommande tout de même, rien que pour découvrir la plume de l’auteure ! Et si vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :